La rédac’ du mois!

15 mars 2008 at 12:00 12 commentaires

Chaque mois, le même jour, à la même heure, des rédac’ blogueurs écrivent un billet sur un sujet commun. Ce mois-ci 41 personnes planchent sur le sujet :

1/ Laurent, 2/ Olivier, 3/ Bergere, 4/ Bertrand, 5/ JvH, 6/ Jean-Marc, 7/ Lady Iphigenia, 8/ Julien, 9/ Christophe, 10/ Hibiscus, 11/ Bluelulie, 12/ Anne, 13/ Joël, 14/ Looange, 15/ V à l’ouest, 16/ Jo Ann v, 17/ William, 18/ Catie, 19/ Nanou, 20/ Isabelle, 21/ Lelynx, 22/ Cecfrombelgium, 23/ Gally, 24/ Froggie, 25/ La Nymphette, 26/ Julie70, 27/ Aurélie N, 28/ Gazou, 29/ JulieMeunier, 30/ BlogBalso, 31/ Celine, 32/ Vladyk, 33/ Hpy, 34/ Lydie, 35/ Lucile, 36/ Guy Cardinal, 37/ Optensia, 38/ Linda, 39/ Denis, 40/ Yibus

Allez aussi lire leur point de vue, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires!

Sujet du mois : Les bonnes manières, le savoir-vivre, la politesse, la bonne éducation.

Nous l’appellerons JOE. Joe est une secrétaire de direction de ma boite, la cinquantaine, jeune mamie. Au cours d’une conversation sur la famille, nous aimons bien discuter, longtemps, on débouche sur la manière dont on s’adresse à nos beaux parents, en l’occurrence la façon dont s’adressent à elle ses belles filles.Il se trouve qu’elle me demandait mon avis, en tant que jeune du même age que ses belles filles.Elle ne voulait pas paraître distante, mais le « tu » ne lui semble pas adapté à leur relation, aussi bonne fût elle. Je lui ai raconté alors la façon dont j’ai été amenée, après presque 6 mois, à appeler mes beaux-parents par leur prénom. Je me suis retrouvée un jour dans la cuisine avec ma belle mère, mon beau père, et la petite amie du plus jeune frère de mon chéri, qui « squattait » un peu, comme font les djeuns des fois, mais rien de méchant… Nous mettions la table en vue du dîner. J’en étais encore moi aux « madame » et « monsieur » pour m’adresser à eux, sachant que le plus souvent j’esquivais l’appel pour leur parler directement, au moins pas de soucis de dénomination. Et la j’entends «  je prends ça, Mireille ? » (ma belle mère)… j’avoue que moi ça m’a choqué. Peut être parce que, la depuis plus longtemps, je ne m’étais pas permis cette familiarité ?Une longue introduction pour vous dire que je trouve que les bonnes manières, la politesse avec un grand P, disparaissent des relations sociales en général. Les choses ne sont plus ce qu’elles étaient pas ptite dame, non ! Aujourd’hui pour avoir le droit à un « vous » , dans la rue, dans des magasins et des fois même au boulot, il faut sembler avoir passé la 50taine au moins et paraître de mauvaise humeur.La disparition du « vous » marque bien je pense  le déclin de la politesse. Dire « vous » n’inclus pas de se sentir inférieur, ou supérieur, dans la plupart des cas en tous cas. C’est juste selon moi une marque de respect. Je vouvoie ma baby-sitter (« vous êtes une conasse ») alors qu’elle n’a que 17 ans. Mais c’est pour moi une sorte de respect. Je déteste qu’on me tutoie quand on me connais pas, juste parce que bein j’ai 25 ans, jsuis une jeunette, aller t’es ma cops hein… non j’aime pas ça du tout.

Comme moi vous avez pu remarquer la disparition de beaucoup de ces règles de respect, de savoir-vivre, au quotidien, partout…

Mais il ne faut pas parler que des jeunes, parce que même si les gens qui demandent le respect sont parfois parmi les plus agés, ils n’ont pas l’habitude de rendre la pareille…

Un exemple parmi d’autres, que j’ai expérimenté…. essayez de passer devant un couple de retraités alors que vous êtes enceinte jsuqu’aux yeux à une caisse handicapés de supermarché…. ON VOUS BARRE LE PASSAGE, quitte au passage à vous mettre un ti coup de caddie hein… la veillesse est un handicap, certes, mais des contractions avec un pac d’eau dans les bras….

EN résumé, on parle beaucoup de respect de nos jours, à toutes les sauces… mais bien peu de gens en on quelque chose à faire, personne ne se remet en question….


 

Publicités

Entry filed under: chocobox. Tags: , , , .

Parce que la vie continue hein… MODE [PROJETS] ON

12 commentaires Add your own

  • 1. Jean-Marc  |  15 mars 2008 à 1:07

    Hé oui, je suis bien d’accord, l’irrespect n’est pas l’apanage des jeunes !

    Réponse
  • 2. julie70  |  15 mars 2008 à 1:13

    très interessant récit, Julie (l’autre) et montre encore plus combien j’avais raison,

    en Hongrie, on tutoie tous, sauf ce qu’on veut tenir à la distance, vers en haut ou tout à fait vers en bas,

    on vouvoyait donc le Ministre et les femmes de service… et on tutoyait bien sûr tous de la famille, école, amis,

    en Magreb, on tutois tous, d’après ce que je constate autour de moi de ceux qui arrivent de là bas

    comme quoi, politesse est différent selon pays et cultures

    Réponse
  • 3. Caro  |  15 mars 2008 à 2:47

    Je suis complètement d’accord avec toi. Ras le bol des mecs et nanas de « Sidaction », ou de « Faim dans le monde » qui te bloque le passage dans les grandes rues de Nancy pour te faire leur grand blabla en te donnant des TU comme si tu avais garder des cochons avec eux. STOPPPPPP

    Réponse
  • 4. Laurent  |  15 mars 2008 à 5:01

    Je trouve le vuvoiement et tutoiement bien embetant… parfois on ne sait pas sur quel pieds danser. C’est beaucoup mieux en anglais où il n’y a pas de différence… Mais bon, mis à part ça, je pense que le respect d’autrui devrait être un des piliers de l’éducation des enfants… Apparemment tout le monde ne pense pas comme moi

    Réponse
  • 5. Julie  |  15 mars 2008 à 5:50

    Merci pour vos comm’…. je ne tarde pas sur le net, je suis chez mes parents et ils en sont encore au 56k….. donc c’est un peu déprimant de surfer ici 😉
    je vous dit à Lundi sur vos blogs voir ce que vous avez pondu sur le sujet 😉

    Réponse
  • 6. Joël  |  16 mars 2008 à 6:00

    Je ne suis pas à cheval sur les règles et les pratiques, loin s’en faut, mais dans le fond, je suis assez pour garder les traditions. Par rapport à ton exemple : je vouvoyais mes beaux-parents, ma femme vouvoient ma mère, et mon gendre et ma bru nous vouvoient. Ayant bossé dans des boites américaines, je suis pourtant un grand adepte du tutoiement, mais dans ce cas, je n’ai pas envie de changer même si je suis bien plus proche de mon gendre et ma bru que de pas mal de jeunes que je tutoies.

    Je suis un peu gêner que Sarko tutoies tous le monde. D’ailleurs cela ne semble pas être très admis par nos compatriotes.

    Réponse
  • 7. Vladyk  |  16 mars 2008 à 7:46

    Pour ma part le vous va de soi, il faut dire que dans le domaine de la santé c’est obligatoire pour garder le côté professionnel et une certaine distance de son patient… en même temps c’est une marque de respect je trouve aussi donc cela me vient tout seul…

    Après cela a fait parti de mon éducation donc j’ai toujours utilisé et utilise toujours le vouvoiement avec les gens sauf quand on me demande de tutoyer, pour utiliser le nom d’une personne il faut vraiment que je connaisse la personne sinon il ne me viendrais jamais a l’idée d’appeler une personne par son prénom !

    Bref je crois que l’éducation est la base de tout cela… sans elle bien difficile d’avoir de bonnes manières, du savoir vivre et du savoir faire…

    Réponse
  • 8. Sveinn  |  16 mars 2008 à 11:45

    Comme disait Prévert : « Je dis tu à tout ceux que j’aime »

    Réponse
  • 9. Julie  |  17 mars 2008 à 12:04

    je sais pas si le « tu » à toutes les sauces est une bonne chose, mais j’avoue que dans le boulot, c’est souvent plus facile. maintenant c’est une situation bancale dans le sens où comme le dit Laurent plus haut, on ne sait pas trop sur quel pied danser. Pour le coup chez moi, dans ma boite, il y’ a des gens que je tutoie, et d’autres que je vouoies, c’est un accord tacite j’ai l’impresssion!

    Réponse
  • 10. joannv  |  18 mars 2008 à 1:56

    Je vouvoie tout le temps. Il suffit d’être plus âgé que moi (j’ai 25 ans). Ça m’a pris 10 ans pour appeler le père de ma meilleure amie par son prénom ! Et je n’en démords pas.
    La blogosphère a allégée ce poids en quelque sorte, mais si on me présente quelqu’un qui a l’âge d’être mon père, le vouvoiement sort instantanément, et je me vexe si quelqu’un ne le fait pas « on est allé à l’école ensemble, dis ? » 😛

    Réponse
  • 11. unefilleordinaire  |  18 mars 2008 à 9:19

    Ah tiens moi aussi je vouvoie. Ah et tien, moi aussi j’ai 25 ans! (serait ce une épidémie?).

    je suis d’accord les jeunes sont de plus en plus impolie,et si il y a une chose sur laquelle je suis indécrotable sur le quotidien, c’est le respect et la courtoisie 🙂

    Réponse
  • 12. Julie  |  18 mars 2008 à 9:27

    pareil j’ai 25 ans…. curieusement sur le oueb, bein j’ai plus tendance à tutoyer, c’est le oueb qui fait ca je pense, sur les blogs et toussa

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


les Stats

  • 69,606 visiteurs

Pour remonter dans le temps




Ma Page sur Hellocoton




Blogueurs NON influents
Recommandé par des Influenceurs

%d blogueurs aiment cette page :